Vital Tech - Spécialiste et fabricant Français d'appareils d'infrathérapie

Cellulite et infrathérapie : une solution efficace ?

Peau d’orange, capitons… ces marques logées sur différentes zones du corps ne concernent pas moins de 92% des femmes. On les trouve souvent disgracieuses. Parfois douloureuses. Améliorer la fermeté et l’aspect de la peau reste en tout cas possible mesdames. Découvrez comment utiliser cellulite et infrathérapie pour des résultats visibles et durables. L’origine de la cellulite

Peau d’orange, capitons… ces marques logées sur différentes zones du corps ne concernent pas moins de 92% des femmes. On les trouve souvent disgracieuses. Parfois douloureuses. Améliorer la fermeté et l’aspect de la peau reste en tout cas possible mesdames.
Découvrez comment utiliser cellulite et infrathérapie pour des résultats visibles et durables.

L’origine de la cellulite


La cellulite est une inflammation située au niveau de l’hypoderme, la dernière couche de notre peau. Elle se compose de tissu adipeux et de tissu conjonctif. On y trouve des cellules graisseuses, des vaisseaux sanguins et lymphatiques, des fibres de collagène.
La région peut finir par s’engorger. Des amas graisseux peuvent s’y accumuler, déformant progressivement la surface de la peau. Provoquant un effet gondolé et irrégulier.

Quatre facteurs favorisent ce phénomène inflammatoire :
– héréditaire : la capacité à brûler des graisses, la lipolyse, est en partie génétique. Tout comme le nombre de cellules graisseuses que l’on développe jusqu’à l’âge de 15 ans. Ou encore comme la qualité du tissu conjonctif qui compose notre peau et la faculté à fabriquer du collagène.
– hormonal : chez la femme, dès la puberté, les oestrogènes organisent le stockage de graisses pour préparer grossesse et allaitement. De nombreuses fluctuations hormonales entre cycles menstruels, ménopause, maternité, contraceptifs ou possible dérèglement influencent poids, silhouette et cellulite.
– insuffisance veineuse : 1 femme sur 3 en souffre. Les troubles circulatoires sont très fréquents. Une circulation sanguine perturbée favorise troubles lymphatiques et rétention d’eau. Les toxines s’accumulent avec sensation de jambes lourdes en bonus.
– hygiène de vie : une alimentation trop sucrée, trop grasse, trop salée. En bref trop riche et déséquilibrée. Une vie sédentaire. Conséquences : prise de poids et hypertrophie des cellules graisseuses.

La cellulite mixte 


On distingue trois types de cellulite. En réalité, au fil des années et selon les différents facteurs évoqués, on finit par développer une à deux, voire trois des différentes cellulites suivantes :
– la cellulite adipeuse : elle ne se voit pas à l’oeil nu, seulement quand on pince la peau. Elle a tendance à se situer au niveau des cuisses, des fesses et sur le ventre. Rééquilibrer son alimentation et pratiquer une activité physique régulière est judicieux.

– la cellulite aqueuse : elle se voit à l’oeil nu, on l’aperçoit au niveau des bras, des cuisses et du bas du corps jusqu’aux chevilles. Le premier conseil est d’améliorer la circulation sanguine et lymphatique, en s’hydratant suffisamment et en drainant grâce à la phytothérapie (pissenlit, reine des prés, marronnier d’Inde, ginkgo biloba, piloselle, hibiscus, barda, malva slim…)
– la cellulite fibreuse : elle est douloureuse et se voit également sans besoin de pincer. Elle est incrustée au niveau des cuisses et des fesses. Elle est plus difficile à déloger puisqu’elle est le résultat d’une rigidification de quelques fibres de collagène qui sont venues emprisonner les cellules graisseuses qui s’enfoncent dans l’hypoderme, donnant un aspect capitonné. Pour la traiter, elle demande une alimentation saine, du sport et de la patience.


Cellulite et infrathérapie


Une solution anti-cellulite efficace se doit de traiter causes et symptômes. Ne pas seulement se concentrer sur l’aspect esthétique. Et répondre aux besoins de l’organisme.
C’est le cas de l’infrathérapie, une méthode de soins naturelle basée sur les bienfaits du spectre solaire. Les infrarouges longs, utilisés depuis de nombreuses années en médecine, se modernisent avec l’apparition du VITAL DOME destiné aux professionnels. Un appareil innovant, de fabrication française, avec une technologie brevetée et cliniquement validée. Les IRL (infrarouges longs) traversent la peau jusqu’à 4 cm de profondeur. En maintenant une chaleur homogène et douce, comprise entre 42 C° et 80°C, quelque soient les zones à traiter. Un moment bien-être au-delà des objectifs recherchés.

Comment l’infrathérapie fonctionne contre la cellulite ?
• elle permet l’élimination des toxines
• elle relance les mécanismes de drainage
• elle améliore la circulation sanguine et lymphatique
• elle stimule le métabolisme et favorise une dépense importante de calories sans effort
• elle oxygène les tissus et raffermit la peau
• elle relaxe instantanément, réduit le stress et la tension nerveuse

L’infrathérapie entraîne une sudation importante. Elle atténue l’aspect peau d’orange grâce à la relance des mécanismes de drainage, l’élimination et le déstockage qui facilitent une diminution de la masse graisseuse, une régénération cutanée et un affinement de la silhouette.
Les recommandations pour la cure anti-cellulite sont unce cure d’attaque de 2 mois, à raison de 2 à 3 séances par semaine. Puis une cure d’entretien, toute l’année, à raison d’1 séance par semaine.

Comprendre les mécanismes du corps traduit finalement toujours ce besoin d’équilibre. Quelque soit le sujet. Tant d’un point de vue physique que psychologique. C’est un tout qui demande une harmonie pour améliorer le quotidien et s’accepter. La cellulite et l’infrathérapie sont pour répondre à ces envies de bien-être : il ne vous reste plus qu’à essayer et partager 🙂

- Nouveau guide -

"7 éléments indispensables pour bien choisir son appareil d'infrathérapie"

Vos informations ne seront jamais partagées. Vital Tech respecte votre vie privée.